Duron – Cuando muere el sol

21,61

Disponible!

UGS : ARN68825 Catégorie :

Description

Dans son essai sur l’histoire de la musique à la Chapelle royale de Madrid, Pedro Vaz Rego, compositeur et maître de chapelle d’Évora, consacre quelques lignes au compositeur espagnol Sebastián Durón, qui, affirme-t-il, « composa pour l’église avec sagesse et bon sens, et, dans la comédie, céda aux modes qui ravissent le peuple ». Ce bref texte, intitulé Armónico Lazo et imprimé à Évora en 1733, est l’un des nombreux écrits qui louent la mémoire et l’héritage musical de Durón, l’une des figures les plus intéressantes du baroque espagnol. La réputation actuelle de Sebastián Durón (1660-1716), le plus important compositeur espagnol de la fin du XVIIe siècle et du début du XVIIIe siècle, est fondée avant tout sur sa musique théâtrale, surtout ses comédies et ses zarzuelas, extrêmement populaires de son vivant. / In his essay on the history of the music at the Royal Chapel of Madrid, the Kapellmeister of Évora and composer Pedro Vaz Rego, dedicated a few lines to the Spanish composer Sebastián Durón, who, he assured: composed for the church with respected prudence and amusingly gave way to the trends enjoyed by the folk. This short piece, entitled Armónico Lazo and printed in Évora in 1733, was one of many that praised the memory and musical legacy of Durón, one of the most interesting figures of the Spanish Baroque. The present reputation of Sebastián Durón (1660-1716), the most important Spanish composer of the end of the 17th and beginning of the 18th centuries, is based primarily on his output of theater music, especially his comedies and zarzuelas, which enjoyed great popularity during his lifetime.

Informations complémentaires

genre

époque

nombre de supports

label

interprètes

Musica Ficta – Jairo & Carlos Serrano, ténor & flûte à bec – Julian Navarro, guitare baroque – Elisabeth Wright, clavecin