Au sujet des Motets de Delalande, Robert Bernard remarque judicieusement : « la forme conserve tous les prestiges de l’orgueil humain, seules, l’intention, la direction de pensée, la signification essentielle sont inversées : la mortification n’est pas moins réelle et profonde qu’elle est plus discrète et elle n’est pas moins discrète qu’elle ne dépouille pas ses apparences d’apparat. « … / Robert Bernard has judiciously remarked on the subject of Delalande’s motets : « The form conserves all the prestige of human pride ; only the intention, the train of thought, the essential meaning are inverted : the humiliation is no less real and profound than it is more discreet and it is lo less discreet in that does not strip off its apparent pomp ».

51186 - Delalande motets

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


Les deux motets pour soli, grand chœur à 5 voix et symphonie Deus in adjutorium (Psaume LXIX) et Usquequo Domine (Psaume XII) sont tous les deux dans la tonalité générale de mi mineur.

The two motets for soloists, large five-part chorus and instruments Deus in adjutorium (Psalm LXIX) and Usquequo Domine (Psalm XII) are both in the general key of E minor.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral en pdf / Do not hesitate to contact us to ask for the full pdf booklet