Sous le nom de « guitare à l’espagnole » on définissait, déjà à l’époque de sa splendeur, la guitare de la période baroque avec ses multiples transformations morphologiques… / Even when it was al the height of its splendour, the !ive-course guitar of the Baroque period was known in ltaly as the chitarra spagnola («Spanish guitar»). In his guitar treatise entitled instruccion de mûsica sobre fa guitarra espagnola, Gaspar Sanz (1640-1710) out forward another hypothesis…
ARN68336-Roncalli-Sando Volta

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


L’instrument, qui pouvait être de plusieurs tailles différentes, présente la forme typique en huit allongé, avec une rosace conique particulièrement ouvragée en parchemin peint et appliquée sur la table d’harmonie. Un cordier (chevalet) très travaillé sous-tend cinq chœurs, ou rangs de cordes. Le fond est un des éléments qui caractérisent la guitare à l’espagnole au point de vue structurel et sonore : il peut, selon les régions d’origine des instruments, être plat ou à lattes et bombé. Les instruments utilisés en France et en Europe du Nord étaient à fond plat, alors que la guitare à fond bombé était fréquente en Italie et en Espagne ; ceci pourrait expliquer l’origine du terme « guitare à l’espagnole ».

The instrument, which came in several different sizes, had a body in the form of an elongated figure eight, with a conical rose of intricate construction (made of painted parchment) inserted in the table. lts live courses were stretched over a very elabarate bridge. One of the characteristic structural and phonic features of the chitarra spagnola was its back: it could be fiat or rounded (vaulted), according to the region it came from. The instruments used in France and Northern Europe were flat-backed, while the guitar with a rounded bock was common in ltaly and Spain. This may explain the origin of the term chitarra spagnola

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral / Do not hesitate to contact us to ask for the full booklet