Terminés en 1970, les Cinq Essais pour piano, flûte et violoncelle ont été composés lors du passage de leur auteur dans la classe de composition d’Henri Dutilleux. Si l’œuvre, considérée dans son ensemble, est dominée par un constant souci d’unité
qui tient en premier lieu à la nature des instruments choisis par le compositeur (un instrument à vent de tessiture aiguë, un instrument à cordes de tessiture grave et un instrument à clavier dont la tessiture peut couvrir tous les registres de l’extrême-grave à l’extrême-aigu), en revanche chacune des cinq pièces prise isolement correspond à une recherche originale et spécifique.. /  Completed in 7970, the Cinq Essais for piano, flute and cella were composed when their author joined Henri Dutilleux’s composition class. Although the work as a whole is dominated by a constant concem for unity stemming primarily from the nature of the instruments chosen (one high-range wind instrument, one low-range string instrument and a keyboard instrument with a range covering all registers, from very low ta very high), each piece taken individually corresponds to original and specific research.

PV796093-Bayer

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


La première (Antagonique), qui, outre la matière musicale qui lui est propre, utilise au cours des premières mesures certains éléments empruntés aux quatre autres Essais, joue sur l’effet de contraste qui intervient à tous les niveaux de l’écriture musicale entre les deux premières sections et la section terminale.
La deuxième pièce (Fluide) est une pièce en miroir qui se caractérise par la mise en jeu d’un processus de croissance progressive et continue dans le remplissage d’un intervalle de base: il s’agit ici de l’intervalle d’octave dont le vide harmonique est progressivement comblé à l’aide des différents sons d’une échelle en doubles tons, puis d’une gamme par tons entiers, puis de la gamme chromatique en demi-tons (ce qui donne lieu à la constitution d’une figure dodécaphonique), puis d’une échelle en quarts de ton, avant que l’on ne revienne tout aussi progressivement, et par mouvement rétrograde, au dépouillement final de l’octave à vide.
The first one (Antagonique) has not only its own specific musical material but, during the first bars, it also uses elements borrowed from the other Essais and it plays on the effect of contrast that arises at the levels of the musical writing between the first two sections and the fast. The second piece « Fluide » is a (mirror piece) characterised by the bringing into play of a process of progressive, continuous development in the filling of a basic interval: the harmonie void of an interval of an octave is progressively filled with the help, first of all, of the different sounds of a scale in double tunes, then of a scale in whole tunes, the chroma tic scale in semitones (leading ta the formation of a dodecaphonic figure) and a scale in quarter-tunes, before returning, Just as progressively, and by retrograde movement, to the bareness of the final empty octave.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral / Do not hesitate to contact us to ask for the full booklet