Peu nombreuses et sans doute vagues sont les données biographiques concernant Guillaume Morlaye.
Né entre 1510 et 1520 en un lieu qui nous est inconnu, il fut, pour le luth, l’élève du célé¬brissime Albert de Rippe. Un document de 1541 le définit ainsi : « Honorable homme Maistre Guillaume Morlaye, marchand bourgeoys de Paris ». Cette même source permet d’affirmer que dans la même période il est également actif en tant que musicien et donne des leçons de luth et de viole à un garçon de 12 ans. Morlaye est de même appelé « joueur d’instrument » ou « joueur de leut » dans un contrat de 1552… / We know very little about the life of Guillaume Morlaye and the biographical details we do have are somewhat uncertain.
Born sometime between 1510 and 1520, we know not where, he studied the lute with the famous Albert de Rippe (Alberto da Ripa). A document of 1541 describes him as « honorable homme Maistre Guillaume Morlaye, marchand bourgeoys de Paris » and confirms that he was also active as a musician, giving viol and lute lessons to an apprentice, a boy of twelve. ln 1552, Morlaye is also referred to. in a contract, as a « joueur d’instrument » or « joueur de leut »…

PV794052-Morlaye-Marincola

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


En 1545, le « marchand bourgeoys » semble engagé dans un commerce de luth et de cordes et, en 1548 son nom est mentionné brièvement dans un document concernant une expédition maritime relative au commerce d’esclaves noirs. Cela a d’ailleurs déchaîné de par le passé la fantaisie de divers spécialistes biographes. Mais comme l’a fait remarquer le musicologue Michel Renault, son rôle dans cette affaire fut très marginal. Retenons donc qu’il est grand temps de démystifier cette légende qui dépeint Morlaye comme un aventurier et un négrier parce qu’elle est totalement dépourvue de fondement historique.

ln 1545, the « marchand bourgeoys » seems to have been involved in selling lutes and strings and, in 1548, his name is briefly mentioned in a document concerning a maritime expedition to do with black slave-trading. ln the past, this document has fired the imagina¬tion of many a scholar delving into his biography. But, as the musicologist Michel Renaud points out, his role in this affair was extremely marginal. it is high time this legend, depic¬ting Morlaye as an adventurer and slave-trader, was demystified, for it is totally lacking in historical foundation.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral / Do not hesitate to contact us to ask for the full booklet