Johann Pachelbel s’est imposé comme l’un des plus illustres représentants de l’éco¬le musicale d’Allemagne du Sud et de la génération précédant celle de Bach. Le cata¬logue de son œuvre est aussi vaste que varié, car il s’attacha à pratiquer à peu près tous les genres en faveur outre-Rhin à son époque, musique sacrée et musique d’orgue, musique de clavecin et musique de chambre… / Johann Pachelbel established himself as one of the most illustrious representatives of the South German school of musicians of the generation previous to Bach. The cata¬logue of his works is both vast and varied, for he practised almost all the genres then in favour on the other side of the Rhine: sacred music and organ works, harpsichord music and chamber works…

PV794111-Pachelbel-Les Cyclopes

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


On possède peu de renseignements vérifiés sur les années de jeunesse de ce musi¬cien né à Nuremberg en 1653 : on sait néanmoins qu’il débuta dans la carrière musi¬cale après de brèves études générales à l’Université d’Altdorf. A partir de 1677, à l’au¬be d’une vie itinérante, Johann Pachelbel occupa plusieurs postes prestigieux d’orga¬niste : à Eisenach, future ville natale de Jean-Sébastien Bach ; en 1678, à Erfurt, où il se lia d’amitié avec la famille Bach et enseigna l’orgue au jeune Johann Christoph, fils d’Ambrosius et frère aîné de Jean-Sébastien ; en 1690, à Stuttgart, appelé par la cour ducale de Wurtemberg. Chassé par la guerre et fuyant l’invasion française, Pachelbel trouva provisoirement refuge à Gotha, en Thuringe, avant de rejoindre définitivement Nuremberg en 1695 où lui était offert le poste d’organiste de l’église Saint-Sebald qu’il occupera jusqu’à sa mort en mars 1706.

We know little for certain about the youth of this musician, born in Nuremberg in 1653, but we do know that he embarked on a musical career after brief general stu¬dies at the University of Altdorf. ln 1677 Johann Pachelbel set out on an itinerant career, occupying from then on several prestigious posts as organist: first of all at Eisenach (where Johann Sebastian Bach was to be born in 1685), then, in 1678, at Erfurt, where he made friends with the Bach family and taught the organ to the young Johann Christoph, the son of Ambrosius and Johann Sebastian’s eider brother; in 1690 he moved to Stuttgart, where he was organist at the Württemberg court under the patro¬nage of Duchess Magdalena Sibylla. Forced to flee before a French invasion, Pachelbel took refuge for a while at Gotha in Thuringia, before returning to Nuremberg for good in 1695 to take up the post of organist at the church of St Sebald, where he remained until his death in March 1706

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral / Do not hesitate to contact us to ask for the full booklet