Pour la transcription, forts de l’expérience du premier enregistrement, nous avons décidé de tenir compte des commentaires de nos nombreux auditeurs. En effet, initialement, nous avions été très préoccupés par l’idée de différencier les voix du contrepoint « piazzolien », en changeant systématiquement de timbre pour chacune des voix. Nous voulions à tout prix souligner une phrase du bandonéon ou une phrase du violon, jouer avec les plans sonores à travers les couleurs et les timbres. Ceci s’est révélé être une expérience intéressante, dans la mesure où nous avons pu explorer toutes les possibilités sonores des clavecins, copies d’anciens, insoupçonnées jusqu’alors, puisque le répertoire baroque ne les imposait pas. Or, il se trouve qu’en recueillant les témoignages de nos auditeurs, nous avons vite compris qu’il suffisait de « suggérer », et que l’imagination et les connaissances de cette musique par le public suffisaient à combler les « manques »… / With the experience of the first recording behind us, we decided, for the transcription, to take account of the comments of our many listeners. Indeed, our initial reaction in our transcriptions was to differentiate the parts in the counterpoint by systematic changes of timbre: we wished at all costs to distinguish between a phrase played by the bandoneon and one played by the violin. The experiment was interesting in that it enabled us to explore the full sound potential of our harpsichords (copies of early instruments): nobody expected it to be so rich, Baroque music being narrower in scope from that point of view. However, the mail we received made us realise that it would be enough to simply ‘suggest’, leaving the rest to the listener’s imagination and his experience.

PV703032-Piazzolla-Raskin

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral / Do not hesitate to contact us to ask for the full booklet