Motets à la vierge – Le culte marial, un des plus anciens qui soient, est né avec l’Église. Dès les premiers siècles de notre ère les chrétiens honoraient en effet avec ferveur Marie élue reine de l’humanité, puis consacrée Mère de Dieu par le Concile œcuménique d’Éphèse en 431. On ne compte plus les chapelles, les églises et les cathédrales qui dès lors furent dédiées à la Vierge, et l’iconographie qui la représente est immense… / The Marian cult, or cult of the Virgin Mary, one of the oldest in existence, came into being with the Church. Indeed, from the earliest centuries of the Common Era, Christians honoured Mary, chosen as the Mother of Mankind, then as the Mother of God by the third ecumenical Council of Ephesus in 431. Henceforth innumerable chapels, churches and cathedrals were dedicated to the Virgin and the iconography representing her was immense.

PV705021-Kapsberger-Moaty

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


Certains dogmes mariaux sont récents, comme celui de l’Immaculée Conception proclamé en 1854, bien que la Conception de Marie ait été commémorée en Occident au Moyen-Age, ou celui de l’Assomption établi en 1950 par le pape Pie XII et prenant la suite de la fête de la Dormition dont les origines remontent vraisemblablement au Ve siècle. D’autres sont issus des temps reculés de la chrétienté ou restent liés à des événements historiques : en 1683, à l’issue de la victoire remportée à Vienne par l’Autriche sur l’Empire ottoman, le pape Innocent XI instaura le culte du Saint Nom de Marie. Un siècle auparavant, le 7 octobre 1571, la bataille victorieuse menée par don Juan d’Autriche, fils naturel de Charles Quint, contre les Turcs avait soulevé la ferveur de l’Europe chrétienne placée sous la protection de la Vierge.

Some of the Marian dogmas are recent: the Immaculate Conception, for instance, was proclaimed in 1854, although Mary’s Conception was commemorated in the West in the Middle Ages, and it was Pope Pius XII who established the Assumption in 1950, thus replacing the Dormition, whose celebration probably dates back to the fifth century. Other dogmas date from the distant Christian past or are related to historical events: in 1683, following the siege of Vienna and Austria’s victory over the Ottoman Empire, Pope Innocent XI introduced the Feast of the Holy Name of Mary. A century earlier, on 7 October 1571, the victory over the Turks at the Battle of Lepanto by the ‘Holy League’ forces commanded by Don Juan of Austria, natural son of the Holy Roman Emperor Charles V, had aroused considerable fervour in Christian Europe, which was placed under the protection of the Virgin Mary.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral / Do not hesitate to contact us to ask for the full booklet