Il a fallu attendre 150 ans après la mort de George Onslow (1784-1853)1 pour s’apercevoir que ce compositeur est non seulement un cas tout à fait unique dans le paysage musical français du XIXe siècle mais que sa production – longtemps considérée comme une succession de quatuors et de quintettes indistincts – est au contraire jalonnée d’œuvres remarquables que l’on ne s’est jamais donné la peine de redécouvrir… / George Onslow (1784-1853)1 died more than a hundred and fifty years ago, and it has taken that long for us to realise not only how unique he was among nineteenth-century French composers, but also that he wrote some remarkable works that no one has bothered to revive.

PV705051-Onslow-Franck

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


Pendant plus d’un siècle et demi, l’histoire n’a quasiment rien retenu de cet auteur qui fut pourtant célébré comme l’un des plus grands par ses contemporains. Ainsi, Hector Berlioz n’hésitait pas écrire en 1837 : « M. Onslow, on le sait, est une des plus belles gloires musicales de la France […] C’est plutôt à sa musique instrumentale qu’il doit la grande renommée dont il jouit dans toute l’Europe. Il joint à un mérite de composition des plus rares une fécondité qui ne l’est pas moins. Le nombre de ses trios, quatuors et quintetti pour instruments à cordes ou pour piano, basse et violon, étonne vraiment quand on songe que l’auteur est encore dans toute la force de l’âge, et que chacune de ces œuvres a été longuement méditée et minutieusement travaillée. La beauté calme de plusieurs de ses adagio et la verve pétulante de la plupart de ses finales (presto) témoignent de la facilité avec laquelle il manie les styles les plus opposés ; On le compte en outre parmi les plus grands harmonistes de l’époque ».

 Since his death Onslow has been virtually forgotten, yet during his lifetime he was celebrated as a great composer. In 1837 Hector Berlioz wrote: ‘M. Onslow is one of France’s most outstanding musical celebrities. […] It is largely to his instrumental music that he owes the great repute that he enjoys all over Europe. He combines rare merit as a composer with equally rare fecundity. The number of trios, quartets and quintets that he has written for strings or for piano, bass and violin is truly amazing when one realises that he is still in the prime of life, and that every one of those works has been carefully thought out and painstakingly worked on. The tranquil beauty of some of his adagios and the exuberance and verve of most of his final movements (presto) show how proficiently he handles the most contrary styles. Moreover, he is one of the greatest harmonists of our time.’

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral / Do not hesitate to contact us to ask for the full booklet