Le programme de ce disque met en valeur le génie de Buxtehude à la lumière de quelques-unes de ses plus belles pièces pour orgue, et aussi pour partie, ce que Bach lui doit évidence. Mais il est avant tout fait des « coups de cœur » d’un jeune interprète qui, émerveillé par tant de trésors, en a composé un choix, parmi les principaux genres, que les deux musiciens ont illustrés. Et qui sont autant de chefs-d’œuvre.

PV730107 entier

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


De Buxtehude, donc, le Praeludium Bux 137, généralement nommé Prélude, fugue et chaconne en ut majeur pour mieux rendre compte de sa construction originale. En fait de prélude, l’Œuvre s’ouvre par une toccata dans ce discours véhément et contrasté, théâtral, que les musiciens appelaient alors le stylus phantasticus ; et après la traditionnelle fugue, c’est aux variations d’une chaconne qu’il revient de conclure, genre de prédilection pour Buxtehude, si stimulant pour l’imagination dans la contrainte des répétitions de sa basse obstinée et la liberté de son organisation d’ensemble.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral/ Do not hesitate to contact us to ask for the full booklet