Le terme « nocturne » déjà utilisé au XVIIIème siècle, désignait à cette époque une pièce instrumentale ou vocale, proche du divertissement. Mozart et Haydn ont écrit des morceaux de ce genre. La paternité du nocturne pour piano revient, selon la tradition, au pianiste irlandais John Field (1782-1837), élève et ami de Clementi, instigateur d’un style pianistique original plein de finesse, de sensibilité et de charme mélancolique…

PV700017 entier

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


Frédéric Chopin a composé des nocturnes durant toute sa carrière. Le plus ancien, le Nocturne en mi mineur op.72, remonte à l’année 1827. Chopin, âgé de dix-sept ans, terminait alors ses études au Conservatoire de Varsovie. Les derniers, les deux Nocturnes de l’op.62 furent composés en 1846, trois ans avant sa mort. Quant au Nocturne en ut # mineur, sans numéro d’opus, il s’agit d’une page de jeunesse écrite en 1830 : c’est la sœur de Chopin qui donna à ce « Lento con gran espressione » le titre de Nocturne…

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral/ Do not hesitate to contact us to ask for the full booklet