En cette première moitié du 18ème siècle, l’Italie joue un rôle capital dans l’évolution de la musique instrumentale en Europe. En effet, Naples, Venise (ville natale de Vivaldi) et l’Italie du Nord sont témoins de l’activité foisonnante des artistes, tant dans le domaine de la création que de l’interprétation. C’est la publication de L’Estro armonico qui fit la renommée de Vivaldi en Europe. Composé à partir de 1700 et édité en 1711 chez Estienne Roger à Amsterdam, ce cycle de douze concertos marque un tournant décisif dans la carrière du compositeur. Jusqu’à cette date, Vivaldi n’avait fait paraître que deux suites, les douze sonates à trois Op. 1 de 1705 et les douze sonates pour violon et basse continue Op. 2 de 1709. Ses expériences dans le domaine de la « musique de chambre » furent quelque peu éclipsées par la publication de l’Op. 3, son premier cycle de concertos… / During the first hall of the eighteenth century, Italy played a major role in the development of instrumental music in Europe. Indeed, Naples, Venice (where Vivaldi was barn) and Northern Italy were the scene of great artistic activity, bath in the tïeld of creation and in that of interpretation. It was the publication of L’estro armonico that made Vivaldi famous throughout Europe. Composed from 1700 onwards and published in 1711 by Estienne Roger in Amsterdam, this set of twelve concertos marked a decisive turning-point in the composer’s career. Up tiJJ then, Vivaldi had only published two suites, the twelve trio sonatas, Opus 1, of 1705 and the twelve solo sonatas for violin and basso continuo, Opus 2, of 1709. His experiments in the field of ‘chamber music’ were somewhat eclipsed by the publication of his first set of concertos, Opus 3…

PV730071 entier

Double CD – Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


Ce recueil se divise en trois groupes presque identiques de quatre concertos : les Concertos n- 1, 4, 7 et 10 sont conçus pour quatre violons solistes, les n= 2, 5, 8 et 11 pour deux violons solistes et enfin les n- 3, 6, 9 et 12 pour violon seul. Cette classification obéit elle-même à une division, celle des deux principales formes de concertos que sont le concerto grosso (alternance solistes-tutti orchestral) et le concerto pour soliste.

The twelve concertos of L’estro armonico are divided equally into works for one (Concertos n°s 3, 6, 9 and 12), two (n°s 2, 5, 8 and 11) and four (1, 4, 7, and 10) solo violins. The two main forms of concerto are used: the concerto grosso (a small body of strings heard in alternation, contrast and combination with a larger group) and the solo concerto (in which a solo instrument is contrasted and blended with the orchestra).

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral/ Do not hesitate to contact us to ask for the full booklet