Dans l’œuvre monumentale que Marc-Antoine Charpentier consacre à l’Eglise, on peut constater une sorte de fascination pour tout ce qui touche à la célébration de la Nativité. / In the monumental work that is the music Marc-Antoine Charpentier wrote for the church, one notes a kind of fascination for everything connected with the Nativity.

ARN48015 entier

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


Nous ignorons les circonstances exactes dans lesquelles ont été composées la plupart de ces musiques de Noël, mais il se peut que Charpentier les ait fait exécuter durant sa charge de maître de chapelle chez les Jésuites, poste qu’il occupa en l’Eglise St-Louis de 1684 à 1698 (dans son récent catalogue raisonné des œuvres de M.A. Charpentier, Paris, éd. A. et J. Picard 1982, H. Wiley Hitchcock situe la messe et les Noëls instrumentaux aux environs de 1690). Quoiqu’il en soit, il y a dans ces pages l’ambivalence manifeste d’une pieuse spontanéité et d’une science musicale absolue, qui rejoint, consciemment ou non, le maître-mot des Jésuites de l’époque, à savoir : séduire pour mieux convertir. Et comment mieux séduire qu’en épousant la fameuse tradition des Noëls populaires français !

We do not know the exact circumstances in all which most of these works for Christmas were composed, but it is possible Charpentier wrote them while he was choirmaster for the Jesuits, a post he occupied in the Church of Saint Louis from 1684 to 1698 (in his recent, well thought out catalogue of M.A. Charpentier’s works, Paris, ed. A. and J. Picard 1982, H. Wiley Hitchcock places the mass and instrumental «Nowells» (popular Christmas songs or carols) round about 1690). However that may be, there is in these pages, the manifest ambivalence of pious spontaneity and absolute musical science, which, consciously or not, echoes the key-word of the Jesuits of that time seduce the better to convent. And how better to captivate than by embracing the famous tradition of popular French Nowells !

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral