Depuis dix ans Lully était mort, et l’Opéra, désormais privé de l’homme de génie qui du premier coup l’avait porté à un si haut point de splendeur, traînait péniblement une existence obscure. Lorsqu’un jour de l’année 1697, Paris apprend, non sans surprise, que ce théâtre vient de remporter un triomphe éclatant avec la représentation d’un ouvrage nouveau dû à un compositeur complètement inconnu : L’Europe Galante de Joseph Campra, modeste musicien de l’Opéra./ Lully had been dead for ten years and the Opera, henceforth, deprived of the genius who had rapidly born it to such a high level of spendour, was painfully dragging out its obscure existence. Then, one day in 1697, Paris learnt, to its great surprise, that the theatre had just achieved a brilliant triumph with the production of a new work by a completely unknown composer : L’Europe Galante by Joseph Campra, a modest musician at the Opera.

André Campra - "Tancrède" interprété par l'Ensemble instrumental de Provence dirigé par Clément Zaffini

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


En fait, le véritable auteur de cet opéra-ballet d’un genre tout à fait original, est André CAMPRA, frère de Joseph. Étant Maître de Chapelle de Notre-Dame, le compositeur ne pouvait se permettre de signer ce premier ouvrage dramatique. André CAMPRA n’est d’ailleurs pas le premier venu. Né à Aix-en-Provence en 1660, d’un père Turinois et d’une mère Provençale, il a fait ses études à la Maîtrise de la Tour Sainte, l’une des plus renommées de toute la France. Nommé Maître de Chapelle à Aix, Arles et Toulouse, il accède en 1694 au poste de Chanoine à Notre-Dame de Paris, précédé d’une grande réputation de compositeur religieux acquise dans le Midi. Le succès que remporte à l’Opéra L’Europe Galante dévoile la véritable identité de son auteur, et un quatrain demeuré fameux court alors les rues : Quand notre Archevêque saura L’auteur du nouvel Opéra, Monsieur Campra décampera, Alléluia !

In fact, the real author of this most original opera-ballet was Andre CAMPRA, Joseph’s brother. As he was choir-master of Notre-Dame, the composer could not take the liberty of signing this first dramatic work. Andre CAMPRA was not incidentally just anybody. Born in Aix-en-Provence in 1660, his father was from Turin and his mother Provencal. He studied at the Tour Sainte music school, one of thie most renowned in the whole of France. Appointed Choirmaster in Aix, Aries and Toulouse, he acceded, in 1694, to the post of Canon at Notre-Dame de Paris, preceded by a great reputation for being a composer of religious music which he had acquired in the Midi. The success achieved at the Opera with L’Europe Galante revealed the true identity of its author, and a quatrain, which has remained famous, was in everyone’s mouth at the time : The moment our Archbishop knows Who the new opera did compose Pity poor Campra, out he goes Alleluia !

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral