Parvathy vient d’une famille d’astrologues et d’agriculteurs brahmanes originaire de la province de Chittagong, au Bangla Desh. Après avoir émigré à Calcutta à l’époque de la Partition, la famille s’est par la suite établie en Assam, au nord de Lakshminur, près de la frontière birmane. C’est là qu’est née Parvathy, en 1976. / Parvathy comes from a Brahman family of astrologers and farmers from Chittagong district in Bangladesh. At the time of the Partition the family emigrated to Calcutta, before settling in Assam, north of Lakshminpur, near the Burmese border. There Parvathy was born in 1976.

ARN64624 Jaq.

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


C’est à Kochbihar, à l’âge de six ans, que Parvathy commença à s’éveiller à la musique. En Assam, elle avait assisté à des séances de bihu, un genre de rituel dansé à l’occasion des moissons, dont les mélodies l’avaient éveillée à la musique. Plus tard, au Bengale, elle se souvint du chant des cornacs appelé gowalparia, et surtout du chant appelé bhâvaya de Kochbihar. Leur maison était au bord de la rivière Torcha, et Parvathy jouait souvent avec les enfants des pêcheurs, qui lui apprirent quelques-uns de leurs chants…

In Kochbihar, at the age of six, Parvathy began to take an interest in music. In Assam she had attended bihu agricultural festivals, which were observed with great enthusiasm and accompanied by much singing and dancing, and she liked the melodies she heard. Later, in Bengal, she remembered the song of the elephant keepers known as gowalparia, and above all the song from Kochbihar called bhâvaya. Their house was on the banks of the River Torcha, and Parvathy would often play with the fishermen’s children, who taught her some of their songs.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral