Au Pays Basque très peu de littérature écrite, note M.A. Guinle, tout est chanson. « Ce peuple, entre tous heureux, en est encore à l’âge des trouvères et, suivant la loi même de la composition poétique, primitive et normale, c’est pour l’air, et sur l’air qu’on y fait les paroles de la chanson. De là, cette admirable et infaillible concordance, cette harmonie constante entre le rythme et le sens qui est le vœu de toute mélodie chantée et donne aux chants basques une justesse d’accent et une plénitude d’expression si parfaites, qu’il n’existe pas, à notre goût, d’exemples plus complets, ni dans les œuvres des maîtres ni dans le répertoire des chansons populaires des autres pays ». / In the Basque tradition there is but little literature, writes M. A. Guinie, all is song. ‘The Basque people, happiest of any, still live in the age of the « trouvères » and, conforming to the universal law of primitive and natural poetic composition, the words of their songs are written for the tune, and to the tune. From this basis flows an admirable and infallible concordance, a constant harmony between the rhythm and the sense to which all sung melodies aspire, giving Basque songs a precision of accent and a fullness of expression so perfect, that in our view no finer example can be found, even in the works of the great composers, or in the heritage of popular songs from other countries.’

ARN44223 entier

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


Un peuple dont l’origine est une énigme, dont la langue est, aux dires des plus éminents linguistes, un joyau qu’on ne devrait pas laisser perdre. Un peuple établi d’un côté et de l’autre des Pyrénées, réparti en sept provinces, divisé par une frontière politique et qui clame depuis soixante-dix ans le désir de l’unité : Zazpiak bat (« Sept en un ») … Un peuple attaché à sa langue comme à ses traditions familiales, à un mode de vie qui fait son originalité, à ses danses, aux diverses variétés du jeu de pelote… Le chant est inné chez le Basque. Il y a en outre chez lui volonté de chanter. En quelque endroit qu’il se trouve, un Basque fredonne pour lui-même une chanson ; en quelque endroit qu’ils se rencontrent, deux ou plusieurs Basques entonnent en chœur les vieilles mélodies de la terre natale. Le Basque exprime par le chant la beauté, l’histoire et les belles légendes de son pays. Il exprime aussi peines, amours, haines, joies, le milieu dans lequel il vit et son être profond.

The origin of the Basque people remains a mystery, and according to the most eminent of linguists their language is a precious jewel which should be carefully preserved. Basques live on both sides of the Pyrenees, spread over seven provinces, divided by a political frontier and for seventy years they have asserted the right to unity: ‘Zazpiak bat’ (Seven in one) … They are a people who cherish their language and their family traditions, the originality of their way of life, their dances, the different varieties of their game of pelota… The Basques have an inborn propensity for song. And they also have the desire to sing. Wherever he may be the Basques will always be singing to himself; wherever they meet two or more Basques will soon be humming in chorus the old tunes of their native land. In their songs the Basques relate the beauty, the history and the wonderful legends of their country; they also express sorrow, love, hate, joy, describe their surroundings and the state of their innermost soul.

 

 

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral